Re-Retour de Babel


Re-retour de Babel
17.09—11.12.2022

Centre d’art Nei Liicht Rue Dominique Lang - Dudelange
Centre d’art Dominique Lang Gare Dudelange-Ville - Dudelange

Artistes :Bani Abidi, Luisa Bevilacqua, Justine Blau, Marco Godinho, Nicoline Van Harskamp,Immy Mali, Chantal Maquet, Julie Polidoro, Marianne Misperlaëre, Aïda Patricia Schweitzer,
Emily Speed, Barthélémy Toguo

Ses yeux mouillés de pluie
Installation, 2022 - Broderies sur un linceul de coton funéraire
30 cm x 30 cm - Photo: Mike Zenari

Nos peaux colorées d'une teinte d'espoir
Installation, 2022 -Deux coussins imprimés - jet d'encre
avec broderies sur lin
40 cm de diamètre

 https://www.re-retourdebabel.lu/

Les princesses n’attendent plus leurs princes sanglants


Performance - La marche des princesses rebelles

TERRITOIRE #5.5
Les princesses n'attendent plus leurs princes sanglants
festival de performances dans l'espace public
openspace Nançy

30.07.22> 31.07.22
Curateur: Vincent Verlé
Avec le soutien de Kultur | lx – Arts Council Luxembourg

Artistes :
Céline Ahond, Rachele Borghi, Ana Colute, Paola Daniele, Marinette Dozeville,O.K Kanlongi, Camilla Penzo, Slavina, Aïda Schweitzer

 https://www.kulturlx.lu/aida-schweitzer-invitee-au-festival-de-performances-territoire/
https://www.opn-space.com/

Hélène Doub // Texte


Aïda Schweitzer est une artiste française vivant au Luxembourg à la pratique singulière, à la croisée des enjeux sociaux, sociétaux et éthiques de nos vies contemporaines. Autodidacte, sa pratique s'articule dans un champ pluridisciplinaire autour du dessin, des installations, et de la performance (et plus récemment renoue avec la vidéo), ces pratiques se répondant et se nourrissant l'une l'autre. Son travail nous pousse à regarder la société occidentale dans un miroir cru, reflétant ses mécanismes d'oppression, ses contraintes structurelles liées aux genres, aux classes sociales ou aux origines ethniques.

Dans ses performances, Aïda Schweitzer utilise son propre corps comme révélateur, au sens photographique du terme, de nos carcans intellectuels, de nos préjugés et de nos peurs. Elle s'inscrit toujours en marge de la norme et de l'officialité, elle nous force à regarder où nous ne voulons pas poser nos yeux : sur des corps hors des canons publicitaires qui souffrent ou résistent, sur des comportements en dehors des conventions sociales, sur des êtres hors-circuit. Elle nous invite à considérer les conditions faites aux femmes dans la société, auxquelles s'ajoutent les difficultés liées au statut économique, social et à la couleur de peau. Elle le fait souvent avec subtilité, en détournant l'usage de certains objets ou comportements ordinaires, que nous oublions de remettre en question tant ils nous sont familiers.

Ses dessins et aquarelles donnent un autre visage à sa révolte. Elle réalise des formes organiques aux couleurs vives et séduisantes. Ces formes, telles des organismes vivant en symbiose, sont reliées par un cordon étroit qui dessine ainsi leur interdépendance, que l'on devine fragile. Ces cellules rappellent les plantes à rhizome qui forment de vastes réseaux souterrains afin de survire aux conditions climatiques difficiles et aux sols pauvres. Ces dessins sont une sorte de cartographie visuelle de la résilience.
Aïda Schweitzer a su trouver au fil d'une carrière déjà longue des compagnons de route qui défendent une forme d'art qui entrecroise l'activisme et les recherches esthétiques. Aïda Schweitzer a su s'inscrire dans le monde de l'art contemporain par le biais de collaborations prestigieuses (Galerie Bertrand Grimont, Fondation Herczeg) et divers partenariats avec des commissaires d’expositions (Julie Crenn, Isabelle de Maison rouge, Kisito Assangni).

Kultur | Lx Arts Council Luxembourg
Hélène Doub
Head of visual arts

 

Femmes guerrières femmes en combat


« Femmes guerrières femmes en combat »

Exposition - Topographie de l'Art Paris
05.05.22> 07.05.22
Commissariat: Isabelle de Maison Rouge
(sur une proposition d'Isabelle Lévénez)

ÉVÉNEMENTS : - Samedi 19 mars 2022 : Performances de Aïda Patricia Schweizer et de l’artiste russe
Olga Kisseleva en collaboration avec l’ukrainienne Taisiya Polishchuk
Suivies d’une signature d’ORLAN et Rachel Labastie
- Samedi 9 avril : AGORA

Artistes :
Corine Borgnet, Céline Cléron, Olga Kisseleva
Rachel Labastie, Léa Le Bricomten Isabelle Lévénez
Milena Massardier Myriam Méchita, ORLAN
Nazanin Pouyandeh, Aïda Patricia Schweizer
Maryline Terrier, Brigitte Zieger

☛ https://www.isabelledemaisonrouge.com/
https://www.topographiedelart.fr/☛ https://www.lemonde.fr/culture/article/2022/03/12/selection-galerie-femmes-guerrieres-femmes-en-combat-a-topographie-de-l-art_6117245_3246.html?fbclid=IwAR2aEbYaNIczl7MuDzwbJSNkDeX4XQWc7Ey5eJmot2hQ8DCw0ytpXZz4c_E

Photo Jean Noël Martin