Hélène Doub // Texte

Aïda Schweitzer est une artiste française vivant au Luxembourg à la pratique singulière, à la croisée des enjeux sociaux, sociétaux et éthiques de nos vies contemporaines. Autodidacte, sa pratique s’articule dans un champ pluridisciplinaire autour du dessin, des installations, et de la performance (et plus récemment renoue avec la vidéo), ces pratiques se répondant et se nourrissant l’une l’autre. Son travail nous pousse à regarder la société occidentale dans un miroir cru, reflétant ses mécanismes d’oppression, ses contraintes structurelles liées aux genres, aux classes sociales ou aux origines ethniques.

Dans ses performances, Aïda Schweitzer utilise son propre corps comme révélateur, au sens photographique du terme, de nos carcans intellectuels, de nos préjugés et de nos peurs. Elle s’inscrit toujours en marge de la norme et de l’officialité, elle nous force à regarder où nous ne voulons pas poser nos yeux : sur des corps hors des canons publicitaires qui souffrent ou résistent, sur des comportements en dehors des conventions sociales, sur des êtres hors-circuit. Elle nous invite à considérer les conditions faites aux femmes dans la société, auxquelles s’ajoutent les difficultés liées au statut économique, social et à la couleur de peau. Elle le fait souvent avec subtilité, en détournant l’usage de certains objets ou comportements ordinaires, que nous oublions de remettre en question tant ils nous sont familiers.

Ses dessins et aquarelles donnent un autre visage à sa révolte. Elle réalise des formes organiques aux couleurs vives et séduisantes. Ces formes, telles des organismes vivant en symbiose, sont reliées par un cordon étroit qui dessine ainsi leur interdépendance, que l’on devine fragile. Ces cellules rappellent les plantes à rhizome qui forment de vastes réseaux souterrains afin de survire aux conditions climatiques difficiles et aux sols pauvres. Ces dessins sont une sorte de cartographie visuelle de la résilience.
Aïda Schweitzer a su trouver au fil d’une carrière déjà longue des compagnons de route qui défendent une forme d’art qui entrecroise l’activisme et les recherches esthétiques. Aïda Schweitzer a su s’inscrire dans le monde de l’art contemporain par le biais de collaborations prestigieuses (Galerie Bertrand Grimont, Fondation Herczeg) et divers partenariats avec des commissaires d’expositions (Julie Crenn, Isabelle de Maison rouge, Kisito Assangni).

Kultur | Lx Arts Council Luxembourg
Hélène Doub
Head of visual arts